Retour
 

JOSÉ EISENBERG, QUI ÊTES-VOUS ?

...(extraits)


Les média vous présentent comme un homme passionné et passionnant, un amoureux de la beauté, de l’art, ...et un boulimique de technologie ! C’est un peu antinomique, non ?

 Mais pas du tout ! la beauté est une question d’amour et ... de progrès ! Fondamentalement, l’amour est ce qui donne l’impulsion, l’âme à la création, la technologie rend les rêves réalisables, la perfection n’est plus très loin. Et l’un comme l’autre sont inépuisables, car ils naissent du génie de l’homme...
 
Avez-vous toujours pensé à créer une marque de cosmétiques ?

Oui, absolument. Mais j’ai attendu des années avant de me sentir prêt à me lancer dans un « concept cosmétique » qui serait totalement mien et apporterait un souffle nouveau dans le monde de la beauté, tant dans les performances que dans l’élégance intemporelle, contemporaine de la marque. J’ai beaucoup d’ambition : je construis la marque de demain, parce que je crois dans la bio-cosmétique de demain, et dans l’excellence de notre recherche.
 
Comment naît chez vous l’idée d’un nouveau soin ou d’un parfum ?

 Il n’y a pas de chemin ou de logique type pour moi. Je ne peux pas penser à un soin parce qu’il faut une nouveauté pour susciter « l’appétit » des consommateurs (dixit les publicitaires et les distributeurs...) Je crée comme je suis, avec passion et authenticité ! Ceux qui aiment ma marque ne sont pas des consommateurs pour moi, ce sont des êtres qui me font confiance et avec qui je partage tout ce qui fait ma vie. S’il s’agit d’anticiper une demande de demain, en apportant une performance mesurable et exceptionnelle, alors oui, je crée !
Pour les parfums, c’est différent. Ils sont la projection d’une sensation fugace, d’une émotion... Lorsque les fleuries, les boisées, les muscs se mêlent intiment, je suis à la recherche de cette émotion. Nos parfums me correspondent ...Ils me sont aussi précieux que d’autres témoignages de moments rares.
 
Quel est le plus beau compliment que l’on peut vous faire ?

 Me dire que je rends des femmes et des hommes plus heureux, plus libres dans leur façon d’être et de vivre... oui, alors je me sens fier. Vous savez, ma marque tient une telle place dans ma vie, que je ne peux pas imaginer un seul instant de cesser de créer !
 
Voudriez-vous vous prêter à un jeu ? Associer une idée à une lettre de l’alphabet ?

 J’aime la rapidité dans la réflexion, alors bien volontiers !
 
A ...comme ART :

Mon premier centre d’intérêt : la poésie d’une nature morte ou la splendeur éblouissante d’un nu me fascinent et m’émeuvent. C’est l’émotion qui donne l’inspiration et aide à créer...
 
B.... comme BEAUTE :

Elle est unique à chacun d’entre nous, reflète notre personnalité et ce que nous vivons. C’est pourquoi à priori, je ne suis pas convaincu du bien-fondé du lifting, d’autant plus qu’on on ne vieillit plus privé de séduction : on prend quelques rides, la peau est moins tonique mais, une bonne hygiène de vie, des soins cosmétiques réguliers et performants, retardent, voire diminuent de façon visible les signes du vieillissement. Il est bien sûr illusoire de croire que l’effet temps n’existe pas, mais nos soins ont non seulement été testés « in vitro » mais aussi « in vivo » par des hommes et des femmes qui ont été enthousiasmés par leurs résultats spectaculaires et visibles immédiatement.
 
C ...comme COSMOPOLITISME :

 Le monde est un village... Cette affirmation qui aujourd’hui s’impose comme une évidence, je l’ai faite mienne il y a déjà bien longtemps, et toujours, dans une perspective de progrès pour l’humanité et la science : culture, éducation, art...tout n’est qu’un apprentissage qui dure toute la vie. Je suis un Citoyen du Monde ...avec un amour bien particulier pour la France.. la patrie de la beauté !
 
D.... comme DETERMINATION :

 Ma compagne de tous les jours, mais je reconnais aller quelques fois jusqu’à l’entêtement...
 
E.... comme EXCELLENCE :

Ma priorité N°1, parce qu’elle témoigne du respect de ce que l’on offre aux autres..
 
F... comme FEMINITÉ :

L’essence de la femme, et une émotion indéfinissable pour qui la perçoit : Si je prends un exemple, quasi abstrait parce l’art est un langage universel, je citerai Tom Merrifield, un artiste londonien, ancien danseur : ses sculptures reflètent de façon quasi magique la grâce : la grâce des attaches du poignet ou de la cheville d’une femme, la grâce de ses gestes...en fait, la féminité discrète et pourtant si présente dans chaque femme.
 
G... comme GLAMOUR :

Le glamour pour moi, ce n’est pas les paillettes et le sur-maquillage, et ce n’est pas réservé aux stars... »photoshopées ». Le glamour, c’est une allure, un message de séduction...
 
H... comme HOMME :

L’homme adore la technologie...même dans les cosmétiques ! Alors nos soins sont gorgés d’ingrédients high-tech, sur-actifs, pour des résultats visibles et immédiats...Même le design de nos packaging homme exprime un pur esprit contemporain.
 
I... comme INNOVATION :

Essentielle, incontournable, et le succès de tout vrai créateur !
 
J ...comme J’OSE, mon premier parfum !

C’est un jeu de mots entre mon prénom « José » et le verbe « oser » conjugué à la première personne...Comme vous voyez, j’ai osé et je continue !